La philosophie du centre

Fondé en 1993, le Centre Culturel Omar Khayam est une association sans but lucratif qui a choisi pour nom celui d’un poète et savant persan du XIe siècle dont les célèbres quatrains expriment la liberté de pensée et l’esprit critique.

Reconnu par l’Éducation permanente depuis 1996, le Centre Culturel Omar Khayam cherche à créer des espaces constructifs de dialogue, de compréhension et d’échanges socioculturels. Son champ d’action, c’est l’interculturalité ; son terrain d’investigation les rapports à l’Altérité et les relations, chaotiques ou fructueuses, entre cultures et traditions hétérogènes.

Dans cette perspective, le Centre défend deux concepts méthodologiques originaux qui traversent toutes ses activités. L’« entre-deux », d’abord, qui convoque un lieu médian et dynamique où naviguent les différences et où se créent continuellement, dans la rencontre, de nouveaux possibles. L’« universalité différentielle », ensuite, qui traduit le rassemblement dans le respect des particularités culturelles – mais aussi des valeurs humanistes et démocratiques, du pluralisme et de la liberté de conscience.

La spécificité et la force du Centre est d’avoir allié, depuis ses débuts, recherche intellectuelle et travail de terrain. Il est, par là même, devenu capable d’établir des ponts entre la pratique, d’une part, ses réalités, ses besoins, ses questionnements, et la théorie, d’autre part, l’une et l’autre se nourrissant mutuellement.

Fort de ses propres recherches et expériences, le Centre Culturel Omar Khayam organise des ateliers plastiques et créatifs, des animations, des formations, des colloques, des conférences et des soirées culturelles. Il développe des projets de cohésion sociale et travaille en étroite collaboration avec les institutions publiques, scolaires, académiques, ainsi qu’avec le monde associatif ; il est, enfin, engagé dans une série d’activités d’ampleur internationale, notamment en Iran et en Algérie.