Appel aux formateurs

 

 

 

 

Le Centre Culturel Omar Khayam cherche à diversifier l’équipe de formateurs du service Nelson Mandela.

 

Si vous désirez élargir votre horizon professionnel et si l’expérience de la formation pour adultes vous intéresse, contactez-nous ! Toutes nos formations visent à : favoriser la rencontre interculturelle, susciter le questionnement, promouvoir la relation à l’Autre.

Sont mis à l’honneur cette année : la citoyenneté, les médias sociaux, la diversité dans la relation de soin.
Retrouvez le descriptif ainsi que le programme complet de nos formations : Service Nelson Mandela

Si vous êtes intéressés, contactez
François Fekete de vàri
02 513 20 43
francois.feketedevari@ccok.be

L’équipe du Centre Culturel Omar Khayam vous souhaite une merveilleuse année 2017 !(photos)

Initiation a la méditation bouddhique et introduction à la spiritualité soufie

Dans le cadre de la World Interfaith Harmony Week, semaine dédiée à la compréhension mutuelle et au dialogue entre les religions comme dimension importante de la culture de la paix mondiale, le Centre Culturel Omar Khayam organise en partenariat avec El Kalima, l’Union Bouddhique Belge, Les Voies de l’Orient et Aisa une initiation a la méditation bouddhique et une introduction pratique à la spiritualité soufie.

La séance sera animée et guidée par M. Wilfried De Vlieghere (Dhammaketu), vice-président de l’Union Bouddhique Belge,
et M. Mohammed Lamarty.
Les deux intervenants seront amenés à échanger leurs points de vue concernant le recueillement méditatif et son importance dans l’économie générale de chacune des deux religions et à nous introduire à ces pratiques.

INFOS PRATIQUES :

> Le vendredi 03 février 2017, de 18h à 21h
> Tout public (maximum 30 personnes) / Gratuit
> Centre Culturel Omar Khayam, 45 av. des Armures, 1190 Bruxelles
> Inscription souhaitée : francois.feketedevari@ccok.be
> tél : 02 513 20 43

Informations et programme complet : Harmony Week

Célébration de l’aventure de la pensée libre d’OMAR KHAYAM

« Boire du vin, assumer la joie, telle est ma manière d’être
Etre libre de la religion comme infidélité telle est ma manière d’être
J’ai dit à la mariée du monde quel est donc ton douaire
Ton cœur en joie, me dit-elle, est bien mon douaire ».

Le Centre culturel Omar Khayam dans le sillage de ses objectifs et de ses actions, inspiré depuis toujours par la pensée humaniste Khayyamienne a décidé d’élaborer un projet interactif et festif autour de sa figure tutélaire, le grand penseur poète et savant connu pour sa liberté de pensée.

Sont proposés trois ateliers créatifs et réflexifs autour d’un thème:

Samedi 26/11 de 10h00 à 16h00 : « La projection de la joie et espérances multiples ».

Samedi 03/12 de 10h00 à 16h00 :  » Vagabondage de la pensée et de la lucidité d’agir ».

Samedi 10/12 de 10h00 à 16h00 : « Le pont : une position médiane, un entre-deux : Insanité entre le fini et l’infini ».

Nouveaux ateliers prévus 2017

Contact :
Centre Culturel Omar Khayam
Nikoo Nathegian
Tél.:    02 513 20 43
Gsm.: 0471632172

L’Odyssée des libertés : de l’identité partagée à la citoyenneté multiculturelle

VERNISSAGE & CONVERSATION
Mercredi 21 septembre 2016 – 17h30 à 22h
A l’espace 8 – Rue de la linière 8 – 1060 Bruxelles

« L’Odyssée des Libertés: de l’identité partagée à la citoyenneté multiculturelle » a rassemblé durant 3 semaines un public de primo-arrivants non européens autour d’une série d’ateliers citoyens, créatifs et réflexifs. Ce projet donne lieu à une exposition où créations, documentations et archives vous seront présentées. Le vernissage sera accompagné d’une conversation qui rassemblera des acteurs politiques, socioculturels et artistiques.

Programme:
17h30 Accueil – 18h Ouverture
18h15 – 18h45 Visite de l’exposition
18h45 – 20h Conversation
20h – 22h Vernissage festif

Exposition ouverte les 21, 22 et 23 septembre de 14h à 18h.
Retrouvez l’événement facebook.

Logo AMIF UEUn projet financé financé par le « Fonds Asile, Migration et Intégration – AMIF ».

Plus d’info

Promenade diversité

PROMENADE A LA RENCONTRE DE LA DIVERSITÉ

Spécial association de femmes

Dimanche 3 avril 2016 – De 10h30 à 18h – Gratuit
Rendez-vous au métro Botanique à 10h30

AffichePromenadeWebLe Centre Culturel Omar Khayam, AWSA-Be et la Compagnie des Nouveaux Disparus ont le plaisir de vous inviter à une balade pour découvrir les associations de femmes bruxelloises à travers un parcours très alléchant qui reprend des ateliers et des visites. Cette promenade est coordonnée par l’Institut MEDEA (Fondation Anna Lindh). En collaboration avec Amazone, La Voix des Femmes et la Maison des Femmes de Molenbeek L.E.S asbl.

Flyer & programme

Événement facebook

Le voyage magique d’un certain zéro Altérité et moi

Outil pédagogique

Le « Voyage magique d’un certain Zéro » est une exposition itinérante servant d’outil de support et de cadre à de nombreuses animations et formations pour des écoles, des ASBL ou des centres culturels divers.

L’exposition illustre la découverte des chiffres et du zéro et leur voyage à travers l’espace et le temps, de l’Inde à la France, du neuvième au douzième siècle. Cette thématique voudrait relater l’apport des cultures méditerranéennes et orientales à la construction de l’identité européenne.
Le « zéro » révèle notre histoire et nos rapports réciproques au niveau tant individuel que collectif.
Ce « voyage » est par conséquent l’histoire des individus et des collectivités culturelles qui fondent notre existence dans le monde.
Ce « voyage » permet de saisir l’intérêt de mettre en commun les connaissances et les capacités de chacun ; la démarche tend à développer une conscience citoyenne, un rapport démocratique au savoir.
Ce « voyage » permet aussi de questionner l’actualité, de susciter l’esprit critique, d’acquérir des bases de réflexion autour de sujets très variés, allant des sciences à l’art et à la philosophie, qui peuvent être développés en parallèle dans les cours.
Le concept du voyage parle de la découverte des autres et de nous-même.

couverture-2

 Carnet de présentation

Le « Voyage magique d’un certain Zéro » est l’histoire de l’ « Altérité et moi » hormis les rapports de force et les conflits belliqueux. Ce voyage tend à l’appréhension des interactions et des intersections qui se sont produites par l’intermédiaire des rencontres ou des confrontations des traditions culturelles entre elles. Il relate comment l’épanouissement intellectuel et la prospérité matérielle sont tous les deux liés à l’ouverture, au dialogue et au dépassement des opinions préconçues. Il est un clin d’œil à l’avenir afin que nous soyons disposer à accueillir à notre époque une modernité métissée.

Ce trajet de l’Inde des hindous et des bouddhistes à la Perse, de la Perse musulmane et de la Mésopotamie à l’Égypte et au Maghreb arabo-berbère de l’Islam, de l’Espagne chrétienne, juive et musulmane à la chrétienté de l’Europe, et enfin de celle-ci à nous révèle comment d’autres cultures ont fait ce que nous sommes aujourd’hui.

« Le savoir est tissé et enchevêtré comme une étoffe, et chaque morceau n’a de sens et d’utilité que par rapport aux autres morceaux. » G. Bateson « Pour une écologie de l’esprit ».

BagdadAndalousie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eva Nothomb, conceptrice de l’exposition:
« En tant que conceptrice artistique, l’enjeu était de formuler le thème de sorte qu’il soit attractif pour un public d’élèves de tous bords sans perdre l’approche réflexive. J’ai donc illustré de manière imagée les propos à la fois mythiques, historiques, philosophiques qui entouraient ce voyage. Ce projet est un vrai processus d’apprentissage transversal qui fait se croiser divers angles de recherche, qui incite à l’étonnement et au questionnement.
Le mouvement du voyage du zéro est un peu à l’image d’une spirale, de par son côté paradigmatique de l’apprentissage comme cheminement qui n’a pas de fin, mais aussi car chaque image ouvre sur un monde à part entière et engage par là la pluralité des points de vue. Le zéro, ce point, a son pendant tentaculaire, l’infini. J’ai donc conçu chaque tableau en assemblant des images comme des mosaïques qui forment un espace de voisinage, multiple, engageant un mouvement de circulation du regard comme sur une cartographie imaginaire. L’objectif est de Faire appel à l’esprit critique, stimuler l’imagination, parler de l’interculturalité en invoquant le passé, les origines communes.« 

Exposition

Le projet “Le Voyage Magique d’un certain zéro” a été présenté le 31 décembre 2014 de 15h00 à 18h00 lors de la table-ronde « Osons le changement » au passage 44 – Boulevard du Jardin Botanique – 1000 Bruxelles. Il a été exposé les 30 et 31/12.

Table ronde Osons le changement 31-12-2014-page-001

We Tube, Smash the Clichés in a Clip!

Concours vidéo pour jeunes: Pour casser les clichés et co-créer plus de ponts entre les cultures

«We Tube, Smash clichés in a clip!» est un concours vidéo organisé par les membres du réseau belge de la Fondation Anna Lindh dans le cadre d’un projet d’action commune en Belgique pour plus de ponts entre les cultures.
Pour visualiser les vidéos réalisées par les jeunes dans le cadre du concours.

Un projet de l’Institut MEDEA

medea-logo_415106

Nos partenaires

Le Centre a collaboré / collabore avec :

logos alf_logo_2012cpas_xlsiteon0-620f2logo-La-maison-de-la-solidaritélogo-fondamentalMission_locale_Forestindex3centrumgelijkekansenmedea-logo_415106logo-desc-asbl-couleur-fond-blanc

 

 

Egalement avec :
Athénée Royal Victor Horta (Saint-Gilles) : www.arvh.be
Collège Saint-Pierre (Uccle) : www.cspu.be
Institut Paul-Henry Spaak (Laeken) : www.iphs.be
Athénée Léon Lepage (Bruxelles) : www.leonlepage.be
Institut du Sacré-Cœur (aide à la jeunesse) :
École Fondamentale Emile André (Bruxelles) : www.brunette.brucity.be/fond/eandre
École Fondamentale communale n°9 (Forest) : www.enseignement.be
École maternelle Léopold 1er (Laeken) : www.enseignement.be
Multijobs Asbl – Vzw (NOH) : multijobs-be.blogspot.be
***
Le Centre est opérateur de formation pour :
•    IFC (Institut de la Formation en cours de Carrière) : www.ifc.cfwb.be
•    FORMAPEF (le catalogue des formations pour les travailleurs du non-marchand) : www.apefasbl.org
•    CECAFOC : enseignement.catholique.be/cecafoc
•    La Ville de Bruxelles : www.bruxelles.be
Cette liste est loin d’être exhaustive…

Un des Sens : le toucher

Le 16 novembre 2012, le Centre Culturel Omar Khayam organisait dans le cadre de la Quinzaine de l’Egalité des Chances et de la Diversité une journée de réflexion intitulée « Un des sens : le toucher ».

Aujourd’hui nous publions un livret « Un des sens, le toucher »

couv-brochure

« En 1910, Sôseki, alors âgé de quarante-trois ans, est hospitalisé dans un état grave.Le pronostic vital est réservé. L’écrivain japonais ne l’ignore pas, aussi emploie-t-il le peu de forces qu’il lui reste à se remémorer les moments heureux de sa vie. Recherche du temps perdu qui convoque tous ses sens et les aiguise à un degré d’acuité tel qu’un simple bouillon de riz lui procure un contentement d’ordre extatique qu’il s’empresse de fixer par un poème. Sur mes entrailles. Le bouillon de riz. Verse des gouttes de printemps »
Petit éloge du sensible
, Elisabeth Barillé

« Un des sens, le toucher » est un voyage tactile qui valorise quelques unes des multiples expressions du sens du toucher : de l’histoire de sa pensée à ses applications pédagogiques et thérapeutiques. Que dit-il de notre relation à l’autre ? Qu’est ce qui se joue dans cet espace de rencontre sensorielle ? Quelle place a t-il encore à prendre dans une pratique professionnelle ?
Il donne des pistes de réflexion et d’action dans le champ de l’intervention socioculturelle, psychosociale et éducative.
Il est une invitation à se relier à l’unité de la dynamique corps-esprit pour déployer des potentialités de communication, de réalisation individuelles et collectives. Il souhaite impulser des projets originaux qui tiennent compte de l’infinie richesse que recèle ce sens : à l’école, dans la sphère professionnelle, privée … pour plus de liens, plus d’équilibre, plus de sens… avec tact.